MARTIN KABWELULU LABILO
MINISTRE DES MINES

Mot du Ministre :

Le Ministère des Mines met à la disposition des opérateurs minières les nouvelles cartes des ressources minérales de la RD CONGO au 1/2.500.000: Il s'agit de : 1. La nouvelle carte des occurrences minérales de la RD CONGO. 2. La nouvelle carte géologique de la RD CONGO. 3. La nouvelle carte métallogénique de la RD CONGO. Ces cartes sont disponibles au bureau de la CTCPM 7éme Etage, Immeuble GECAMINES Ex SOZACOM, Boulevard du 30 Juin , Kinshasa / Gombe. Téléphone: ÷(243)972246923, Courriel : info@ctcpm.cd.
La publication du répertoire des opérateurs miniers oeuvrant en RD. Congo édition 2015
INDABA 2017 DU 06-09 Fév 2017 Conférence mondial sur l'investissement dans la chaîne de valeur minière en Afrique, toutes infos en directe sur notre compte Twitter
La Formation des Experts du Ministère des Mines dans le Cadre de l'Opérationnalisation et l'utilisation effective de la plate-forme "Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur" de la Rép Dém du Congo le 30-31 Janvier 2017
La Formation des Experts du Ministère des Mines dans le Cadre de l'Opérationnalisation et l'utilisation effective de la plate-forme "Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur" de la Rép Dém du Congo le 30-31 Janvier 2017
Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, Président de la République Démocratique du Congo
Son Excellence Monsieur Martin Kabwelulu, Ministre des Mines de la RDC, lors de son allocution à la Conférence Minière d'INDABA, édition 2016, à Cape Town en Afrique du Sud le 08 février 2016
Le Cabinet de Son Excellence Monsieur le Ministre des Mines est situé au 3ème Etage de l'Hotel du Gouvernement
"Modernisation de l'administration publique" : une vue de l'une des salles des réunions que compte l'Immeuble du Gouvernement de la RDC
Exploitation minière à Kolwezi en République Démocratique du Congo
Transformation des produits miniers en République Démocratique du Congo
Production des Cathodes de cuivre en République Démocratique du Congo
Atelier sur l'audit institutionnel et organisationnel du Ministère des Mines
DOCUMENTS

Gestion
des Opérateurs Miniers


STATISTIQUES

LIENS UTILES

Martin Kabwelulu cède la présidence au ghanéen Mike Allen Hammah

Au terme de l’exercice 2011-2012, marqué par une forte représentation des Pays membres de l’Association des Pays Producteurs des Diamants, ADPA en sigle, et après avoir réussi un bilan positif aux commandes de cette organisation africaine, le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu à la fois satisfait et ému, a passé le témoin à son successeur le Ghanéen Mike Allen Hammah, Ministre des Terres et des Ressources Naturelles de la République du Ghana pour l’exercice 2012-2013.

 

Sacré Kabwelulu a arraché l’estime de tous les 18 pays africains représentés à la quatrième session ordinaire de l’ADPA à Accra au Ghana. Son mandat a été couronné de succès éclatant sur les dossiers importants au nombre desquels celui de la levée de l’embargo sur les diamants du Zimbabwe ainsi que l’obtention du Statut d’Observateur indépendant pour l’ADPA au sein du Processus de Kimberley.

 

Les lampions de la quatrième session ordinaire du Conseil des Ministres de l’Association des Pays Producteurs des Diamants se sont éteints le mardi 17 juillet 2012 avec la passation de la présidence par le Ministre des Mines de la République Démocratique du Congo au Ministre des Terres et des Ressources Naturelles de la République du Ghana.

A la cérémonie de clôture intervenue mardi 17 juillet 2012 dans la salle des conférences de l’Hôtel La Palm Royal Beach Hôtel à Accra, le Ministre des Mines Martin Kabwelulu n’a pas tari d’éloges à l’égard du Secrétaire Exécutif de l’ADPA, l’ingénieur Edgar Diogo de Calvados et aux deux Secrétaires Exécutifs adjoints qui ont pu assurer avec leurs collaborateurs et avec responsabilité le climat de parfaite collaboration qui a régné entre la Présidence du Conseil des Ministres et le Secrétariat Exécutif, l’organe de gestion de cette organisation.

Présentant d’entrée de jeu son rapport d’activité, le Ministre des Mines a articulé son discours en quatre axes. Il s’agit, entre autres, de la passation du pouvoir entre Susan Shabangu, Ministre des Mines et des Ressources Minérales de la République de l’Afrique du Sud, des activités réalisées, celles non réalisées ainsi que la conclusion et les perspectives d'avenir.

Abordant le chapitre des résultats réalisés, celles qui ne l’ont pas été et les perspectives, le Ministre de Mines a présenté éloquemment un rapport d’activités qui été couronnée de succès éclatant sur les dossiers importants concernant la levée de l’embargo sur les diamants du Zimbabwe ainsi que l’obtention sous son mandat du statut d’observateur indépendant pour l’ADPA au sein du Processus de Kimberley.

En perspectives : « Au terme de cet exercice, nous pensons que la République Démocratique du Congo fera de son mieux pour s’acquitter de ses obligations et elle pense, qu’avec plus de 60 % de la production mondiale, nous devons être une force, un groupe de pression respectable qui pèse sur l’échiquier mondial pour réguler le marché du diamant », a déclaré le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu.

C’est sous une valve d’applaudissement des membres du Conseil que le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu, a remis solennellement le témoin de la Présidence à son homologue Mike Allen Hammah, Ministre de Terres et des Ressources Naturelles de la République du Ghana. A l’actif du bilan du Président de l’ADPA sortant, plus d’une dizaine de résolutions ont été prises à la quatrième session ordinaire tenu à Accra du 16 au 17 juillet 2012 qui balisent le chemin pour la présidence Ghanéenne de l’ADPA.

Concernant le plan de développement quadriennal 2012 à 2016, l’initiative de mise en œuvre des politiques relatives à l’exploitation artisanale a été laissée aux pays membres. Les Participants ont adopté le budget 2012-2013 ainsi que le rapport financier tout en recommandant au Secrétariat Exécutif d’adopter dans ses comptes financiers le dollar américain comme monnaie de référence et se sont réjouis de l’engagement ferme à l’égard de l’Association en payant leurs cotisations tant en arriérés qu’en cours.

A cause de la question de l’inclusion des Droits de l’Homme dans la sphère du processus de Kimberley et, tenant compte des divergences des vues entre les membres, le Conseil des Ministres a décidé de renvoyer cette question à des amples consultations et de son impact sur les constitutions des pays membres.

Deux autres faits qui ont marqué la quatrième session ordinaire du Conseil des Ministres de l’ADPA à savoir, le soutien exprimé sans faille aux peuples et au Gouvernement de la République du Mali, pour le retour immédiat à l’ordre constitutionnel dans ce pays frère et membre fondateur de l’ADPA ainsi que et surtout le recouvrement sans fêlure de son intégrité, d’une part et de l’autre, l’invitation de la République de Guinée de tenir la Cinquième Session Ordinaire à Conakry au mois de juillet 2013.

 

Envoyé spécial à Accra Peter Tshibangu

VIDEOS
A LA UNE
info :
Vous devez publier un lien de menu vers le composant iCagenda!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
COURS DES METEAUX